Comment surmonter tes peurs
pour ENFIN aborder des filles

Et leur donner envie de te revoir…

Juste avant, laisse-moi te raconter comment je suis passé de ça… à ça.

Quand j’ai commencé à m’intéresser à la séduction, je l’ai surtout fait de façon théorique. Je passais mes journées sur internet, à la recherche d’une solution miracle pour séduire des filles sans faire le moindre effort.

Chaque semaine, j’avais de nombreuses occasions de faire des rencontres.

Comme j’étais à la fac, je croisais régulièrement des jolies filles sur mon campus. Quand j’allais en soirée, il y en avait généralement au moins une qui me plaisait.

Et pourtant, je trouvais toujours un bon prétexte pour ne pas y aller.

« Je ne suis pas attirant, c’est perdu d’avance »

« Elle m’a l’air occupée, je vais probablement la déranger »

« Qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui dire pour l’aborder ? »

« Comment est-ce que vais combler les blancs pour éviter le malaise ? »

« En plus, il y a tous ses amis autour d’elle. Que vont-ils penser de moi ? »

« Si je me prends un râteau, je vais être totalement ridicule… »

Tu vois très bien de quoi je veux parler.

Concrètement, ce n’était jamais la situation parfaite pour agir. Il y avait toujours un petit obstacle qui me paraissait insurmontable.

Malgré tout, je savais au fond de moi que ce n’était pas vrai.

Tout ça, c’était juste des excuses à la con.

Mon cerveau était d’ailleurs très bon pour me le rappeler.

Chaque soir (ou presque), je me couchais rongé par les regrets.

« Si j’avais abordé cette fille, qu’est-ce qui aurait bien pu se passer… »

Même si j’essayais de les ignorer, je ne pouvais pas les éviter. Plus le temps passait, plus ça devenait dur de les supporter.

J’avais littéralement l’impression de passer à côté de ma vie amoureuse, tout en me sentant impuissant face à la situation.

Pour me rassurer, je me projetais parfois dans l’avenir. Comme quoi cette situation n’était que temporaire, que demain ça irait mieux…

Mais ça finissait toujours par m’enfoncer plus profondément dans la déprime. Je me voyais encore seul pendant de longues années, condamné à rester célibataire toute ma vie.

Mon seul espoir reposait sur un coup de chance : rencontrer par hasard une fille qui me plaît, et finir avec elle sans trop savoir comment.

En y réfléchissant bien, j’avais cette croyance qu’un jour ou l’autre, tout le monde arrivait par être en couple.

Malheureusement, ce jour n’est jamais arrivé…

Pourtant, il m’arrivait parfois de parler à des filles en soirée.

Le « destin » provoquait ponctuellement une rencontre, mais j’étais trop maladroit pour aller plus loin qu’une simple discussion.

J’avais beau avoir vu des centaines de vidéos de coachs en séduction, il y avait un fossé énorme entre ce que je savais et ce que je faisais.

Les sites de rencontres m’ont presque tué

Pour fuir mon désespoir, je me suis donc tourné vers la solution à la mode : les sites de rencontres.

Le succès fut immédiat : au bout de quelques jours, j’avais déjà réussi à coucher avec une très jolie blonde de 23 ans !

Non je rigole.

J’avais très peu de matchs sur Tinder, n’étant pas spécialement plus beau que la moyenne.

Mon estime de moi en a pris un sacré coup. Ça marchait visiblement pour les autres, mais pas pour moi.

Quand j’avais rarement l’occasion de discuter avec une fille, ça ne débouchait jamais sur rien.

Autant de faux espoirs que me confirmait l’idée que j’étais un moins que rien.

Au fond, pourquoi est-ce qu’une fille voudrait d’un mec comme moi ?

Avec du recul (et beaucoup de temps) j’ai pris conscience de mon véritable problème : j’avais tout simplement peur de passer à l’action.

C’était tellement évident que je préférais chercher ailleurs pour fuir cette vérité angoissante…

Derrière chacune de mes excuses se cachaient des peurs :

– La peur de ne pas savoir quoi dire (n’ayant jamais appris à improviser)

– La peur du regard des autres (qu’on se trimbale depuis des années…)

– La peur de ne pas être à la hauteur (cf le « je suis pas assez… »)

– La peur de déranger (ou le syndrome du mec bien)

– La peur de mettre mal à l’aise (la fille)

– La peur d’être mal à l’aise (nous)

– La peur d’assumer son intention (pour éviter de passer pour un dragueur)

– Et pour finir… la peur de harceler (une nouveauté depuis 2018).

En y regardant de plus près, c’était toujours la même chose.

J’avais peur d’être rejeté.

En plus de ça, séduire une fille n’avait rien de naturel pour moi.

Je sais à quel point ça peut être douloureux d’être face à une fille, sachant que ça ne donnera rien.

Avoir cette impression qu’on a aucune valeur, parce qu’aucune fille (même la moins jolie) ne veut pas de nous.

On a beau dire que les choses doivent se faire « naturellement », ça ne fait cependant pas tout…

Je tombais parfois sur des filles avec qui il y avait ce fameux « feeling », mais j’étais trop timide pour que ça donne quelque chose.

J’avais beau essayer d’être séduisant, je me sentais totalement perdu, ne sachant pas comment me comporter.

Jamais dans toute l’histoire de ma vie, on m’avait appris à plaire à une fille.

Personne ne m’avait expliqué comment faire bonne impression, créer une conversation à partir de rien et donner envie à une fille de me revoir.

Résultat : j’étais devenu le meilleur pour me prendre des râteaux.

À chaque fois, j’avais cette triste impression d’être rejeté pour la personne que j’étais.

En prenant du recul, j’ai appris une leçon importante.

En réalité, la fille ne me rejetait pas personnellement.

Ce qu’elle rejetait, c’était l’image que je renvoyais.

J’en suis donc venu à la conclusion suivante : ce n’était pas « moi » le problème.

La pauvreté de ma vie amoureuse était simplement le reflet de mes actions (frôlant le néant).

Mon manque de succès venait tout bêtement de mon manque d’expérience, ce qui n’avait rien à voir avec ma personnalité.

Faire des rencontres dans la rue m’a sauvé la vie

Pour me sortir de cette galère, je me suis mis en quête d’une solution extrême. Le truc qui allait changer radicalement ma vie amoureuse.

Cette solution, je l’ai trouvé juste en bas de chez moi.

Si on récapitule rapidement, j’avais trois problèmes majeurs :

1. Je faisais très peu de rencontres, ayant tendance à être replié sur moi-même.

2. Je manquais cruellement de confiance en moi, étant timide depuis ma tendre enfance.

3. Je ne savais pas comment plaire à une fille, n’ayant jamais appris à le faire.

Faire des rencontres dans la rue m’a permis de surmonter chacun de ces problèmes.

1. On a tous une rue juste en bas de chez soi. Je n’avais plus à attendre d’avoir une soirée pour faire des rencontres ou d’un éventuel match sur Tinder.

2. Il n’y a rien de plus intimidant que d’aborder une fille en pleine rue. Une fois cette étape passée, je suis devenu assez confiant pour agir dans n’importe quelle situation.

3. C’est loin d’être l’endroit idéal pour faire une rencontre. En obtenant un numéro dans ces conditions défavorables, draguer en soirée était presque trop facile.

Mon objectif n’était donc pas de devenir un « dragueur de rue », en passant mes journées à arpenter les rues en quête d’un énième numéro.

La rue avait été mon terrain d’entraînement, sur lequel j’étais devenu la meilleure version de moi-même. Une version plus autonome, plus confiante et surtout plus séduisante.

J’ai finalement développé le « super-pouvoir » que tous les hommes rêvent d’avoir : être capable de faire de belles rencontres, en toutes circonstances. 

Si j’ai réussi à le faire, alors pourquoi pas toi ?

Si ça t’intéresse de faire comme moi, j’aimerais maintenant te partager la méthode que j’ai personnellement suivie pour développer cette merveilleuse capacité.

Je dois cependant te prévenir d’une chose : elle n’est pas faite pour tout le monde.

Si tu veux une méthode miracle qui va te permettre de coucher avec une fille en l’espace de 24h top chrono, tu n’es pas au bon endroit.

Par contre, si tu es prêt à donner le meilleur de toi-même pour développer ta capacité à faire de belles rencontres, je t’invite à lire attentivement ce qui va suivre.

En suivant ma méthode, je te promets deux choses.

Promesse n°1 : Faire des rencontres en toutes circonstances

Tu seras capable d’aborder n’importe quelle fille qui te plaît dans ton quotidien :

– À la sortie du métro, juste avant de te rendre à ton travail

– Au supermarché, pendant que tu achètes tes légumes bio

– Dans un bar, alors que la fille discute avec son amie

– Sur la terrasse d’un café, par un bel après-midi d’été

– En rentrant le soir chez toi, pour égayer ta journée

– À la Fnac, cherchant ton prochain livre de développement personnel

– Dans une soirée, même si la fille est entourée de ses copines

– Au travail, en discutant avec la nouvelle stagiaire qui vient d’arriver

– Et même en boîte de nuit, en allant enfin vers la plus jolie fille !

Après avoir connu la rue, plus aucune situation ne pourra te résister.

Tu auras la garantie d’aborder au minimum une fille qui te plaît chaque jour sans te prendre la tête.

Chacune de ces rencontres t’amènera un maximum de bien-être dans ton quotidien :

– Tu te réveilleras le matin avec une envie folle de passer à l’action. Quand on devient bon, flirter avec des filles devient un réel plaisir (voir même une addiction !)

– Tu te coucheras le soir en étant fier de toi, le sourire aux lèvres, plutôt que d’être rongé par les regrets (une fois de plus).

– Tu prendras confiance en l’avenir. Plutôt que de déprimer en t’imaginant encore seul demain, tu seras enthousiaste à l’idée de ce qui t’arrivera d’ici les prochains jours.

Et plus important encore…

Tu auras à ta disposition l’environnement idéal pour devenir un homme séduisant.

Si on y réfléchit bien, aborder une fille reste la première étape à n’importe quelle relation.

C’est souvent le facteur limitant qui empêche le moindre changement.

Sans approche, pas de numéro, pas de SMS, pas de rencard, pas de relation.

En faisant facilement des rencontres dans ton quotidien, tu deviendras automatiquement meilleur en séduction.

Ça ne sera plus qu’une question de temps pour obtenir des numéros régulièrement.

Certains d’entre eux mèneront uniquement à un rencard, d’autres finiront par aboutir sur une relation.

Tu auras donc une base solide pour faire décoller ta vie amoureuse.

Promesse n°2 : Donner envie aux filles de te revoir

Imagine-toi cette situation l’espace d’un instant…

Tu te balades tranquillement dans la rue en pensant à ton repas de ce soir…

Lorsque tout d’un coup, tu aperçois une fille qui te plaît.

Ton regard croise immédiatement le sien, suscitant en toi l’envie d’en savoir plus sur elle.

Sans réfléchir, tu t’approches d’elle rapidement pour faire sa connaissance.

Dès les premières secondes, tu fais bonne impression. Ta phrase d’approche la fait sourire, tu vois que tu as déjà toute son attention.

En prenant le temps de discuter avec elle, tu te sens de plus en plus intéressant. La fille t’écoute réellement, non par politesse, mais parce qu’elle a vraiment envie de tout savoir sur toi.

La conversation se déroule à merveille, il n’y a pas la place pour le moindre blanc. C’est normal, la fille s’investit à plein cœur dedans.

Progressivement, tu remarques qu’elle souhaite que cette rencontre se poursuive le plus longtemps possible. Elle passe un bon moment et veut en profiter au maximum.

Tu savoures l’instant, sentant une vraie connexion entre la fille et toi.

Après l’avoir fait rigoler une dernière fois, tu finis en beauté en lui proposant de se revoir autour d’un verre. Elle accepte, tout en lui laissant le soin de noter son numéro sur ton smartphone.

Tu lui fais la bise, et repars fier de toi, comme si de rien n’était.

De son côté, elle s’en va avec le sourire, attendant avec impatience de recevoir ton SMS.

Avoue que c’est plutôt agréable comme idée non ?

Je dois cependant être honnête avec toi : tu n’auras pas toujours ce genre de résultat.

Tout le monde peut faire de belles rencontres, mais pas avec n’importe qui.

Si tu sens que le courant passe bien avec une fille, tu posséderas les capacités pour saisir cette opportunité.

Tu peux dire adieu à toutes ces belles occasions que tu as loupées dans le passé.

Par contre, il faudra que tu laisses ton ego de côté pour accepter que ça ne marchera pas avec toutes les filles. Mais ce n’est pas grave, car tu en auras déjà largement assez à draguer.

Je ne t’assure donc pas de plaire à toutes les filles, mais de créer des connexions avec des filles qui te correspondent vraiment pour leur donner envie de te revoir.

Si ça t’intéresse, voilà la méthode que l’on va suivre en coaching.

ÉTAPE N°1 : SURMONTER LA PEUR DE L’APPROCHE.

On va réduire ta peur de l’approche jusqu’au point où ça deviendra tellement facile que tu ne pourras plus jamais te trouver d’excuses. 

Ta peur de l’approche est intimement liée à ton nombre d’actions.

– En abordant des filles, tu vas mettre tes excuses à la poubelle.

– En abordant des filles, tu vas briser tes croyances limitantes.

– En abordant des filles, tu vas gagner confiance en toi.

Tu repartiras du coaching avec la certitude que tu peux aborder en toute circonstance, sans être coach en séduction, ni l’homme le plus confiant du monde.

Ma mission sera de t’amener le plus rapidement vers ton point de bascule : le seuil critique où tout devient plus facile.

Ce moment où tu peux choisir de suivre tes envies, plutôt que de craindre tes peurs.

Encore une fois, je ne veux pas te faire des promesses farfelues.

Après avoir passé une journée entière à aborder des filles, tu auras toujours un peu le trac avant d’y aller. C’est totalement normal, même les plus grands artistes ayant fait des centaines de concerts ont toujours une appréhension avant de monter sur scène.

Cela ne les empêche pas pour autant d’être performants dans le feu de l’action !

Ça sera exactement pareil pour toi. Une légère crainte restera présente en toi, mais tu pourras rester en pleine possession de tes moyens durant l’interaction.

« C’est bien joli tout ça, mais pourquoi ça marcherait sur moi ? »

Excellente question !

Premièrement, j’adapte chaque coaching à l’homme que j’ai en face de moi.

On a tous une histoire, des difficultés, une personnalité et des objectifs différents. Il n’y a pas de formule magique qui marche sur tout le monde. Tout est une question d’adaptation !

Chaque action que tu auras à faire sera spécialement adaptée à ta situation.

Étant un ancien timide, je sais parfaitement à quel point ça peut être contre-intuitif de draguer une fille. Pour la petite anecdote, je n’ai pas encore rencontré un homme qui partait plus bas que moi niveau séduction.

Cela m’apporte un grand avantage : croire en toi !

Si j’ai réussi à le faire, je suis convaincu que tu peux aussi sortir de cette galère.

Après, tu as peut-être peur de ne pas être à la hauteur.

Ça va peut-être te choquer, mais c’est en général les hommes manquant le plus confiance en eux qui abordent le plus (une vingtaine de filles voir plus).

Au début ça m’a surpris, puis je me suis rendu compte à quel point ça pouvait changer leur vie.

Si ça peut te rassurer, 100% des hommes que j’ai coaché abordent au moins une fille durant la première heure.

Je parle bien sûr d’une approche faite dans l’optique de séduire la fille. Juste demander son chemin, ça ne compte pas (même s’il y a un début à tout).

Quand je dis 100%, c’est vraiment l’intégralité d’entre eux.

Même un homme timide au point de bégayer face à moi, sans réussir à me regarder droit dans les yeux.

Aborder c’est bien, revoir la fille c’est mieux.

ÉTAPE N°2 : DEVENIR PLUS QU’UN INCONNU AUX YEUX DE LA FILLE.

Aujourd’hui, je suis beaucoup plus séduisant qu’à mes débuts (c’était dur de faire pire en même temps).

Est-ce-que je suis devenu une autre personne pour autant ? Non, ma nature profonde est restée la même.

Par contre, s’il y a bien une chose qui a changé, c’est l’image que je renvoie autour de moi.

Pour donner envie à une fille de te revoir, on va procéder de la même façon.

Rassure-toi, je ne vais pas te changer en profondeur.

Je vais juste révéler le potentiel qui est déjà en toi.

Pour se faire, tu vas devoir apprendre à te comporter autrement.

Une solution possible serait de te donner accès à une formation du genre : « Comment aborder une fille de A à Z » (durée : 4h).

Tu as certainement déjà regardé de nombreuses vidéos sur Youtube, visionner encore plus de théorie ne t’avancera pas à grand chose.

D’une part, tu dois identifier ton véritable problème avant de pouvoir le résoudre.

Appliquer 147 techniques de drague différentes ne sert à rien, si tu ne te concentres pas sur ce qui te limite vraiment. Ça va plus t’embrouiller qu’autre chose et ralentir ta progression en t’éloignant de l’essentiel.

D’autre part, tu ne peux pas tout changer à la fois.

Sous la pression du stress, te concentrer sur un point à améliorer face à une fille sera déjà un grand défi. Si tu en as plusieurs en tête, tu aborderas exactement comme d’habitude, pour obtenir les mêmes résultats.

Après avoir testé de nombreuses approches en coaching, voilà ce que je te propose :

Je te donnerai les 3 règles contre-intuitives à absolument respecter pour bien aborder dans la rue. Enfreindre une seule de ces règles pourra réduire à néant toute chance de poursuivre la rencontre.

En suivant ces règles, je te garantis qu’aucune fille ne te confondra avec un harceleur.

Ne t’inquiète pas : elles sont extrêmement simples, il suffit d’en avoir conscience.

Après avoir fait bonne impression, tu seras en mesure de créer une connexion.

Pour se faire, tu vas devoir valider progressivement plusieurs paliers.

Chacun de ces paliers t’apportera des points de « séduction ».

Une fois que tu atteindras le point de bascule, ça sera gagné !

Tu n’as pas besoin d’être parfait pour revoir une fille, il suffit de maîtriser les bases.

Durant ce coaching, on va donc identifier le problème n°1 qui t’empêche de passer au niveau supérieur.

Je te donnerai ensuite des exercices précis, à pratiquer durant tes approches pour débloquer ta situation. Chaque exercice sera conçu pour améliorer ce qui te limite vraiment avec les filles.

Une fois qu’un palier sera débloqué, il suffira d’identifier le problème suivant pour le surmonter à son tour.

En répétant suffisamment de fois ce processus, tu finiras par obtenir des numéros solides.

« Est-ce-que ça voudra dire que je vais forcement récupérer des numéros ? »

C’est une promesse qu’aucun coach au monde ne peut tenir.

Si tu l’as lu ailleurs, alors tu es simplement tombé sur un menteur qui veut te convaincre à coup de belles paroles en l’air.

Tout dépend de ton niveau actuel. Certains hommes repartent dès le premier coaching avec des numéros, d’autres y arrivent au bout de quelques séances.

Je peux cependant te promettre une chose à coup sûr : en repartant de la séance, tu seras obligatoirement un homme plus séduisant.

déroulement d’une séance

v

1. La théorie

Tu auras toute la théorie nécessaire pour bien aborder une fille dans la rue.

Durée : 30 min

A

2. Un max d'action

Tu feras de nombreuses rencontres, tout en recevant mes conseils après chaque interaction.

Durée : 2 heures

3. Débriefing

On fera le point pour te créer un plan d’action te permettant de poursuivre ton évolution.

Durée : 30 min

BONUS n°1 : le récapitulatif de ta séance

•   Ton plan d’action sur mesure : pour rester motivé, tu auras tes objectifs précis à accomplir afin de poursuivre ton évolution.

•   Un bilan de ta situation : tes axes de progression du plus au moins important, ainsi que tes principaux points forts.

•   Des exercices supplémentaires : on va résoudre tes problèmes profonds avec une bonne dose de développement personnel.

•   Des ressources complémentaires : ma sélection personnelle de vidéos, articles, livres et conférences pour aller encore plus loin.

→   Soit un récapitulatif de 1000 mots (en moyenne) que tu recevras directement dans ta boîte mail.

BONUS n°2 : L’ensemble de tes interactions

Durant la séance, je filmerais certaines de tes rencontres si cela me semble nécessaire.

Chacune de ces vidéos restera bien sûr dans le cadre privé. Rien ne sera diffusé sur internet, sauf si j’ai une autorisation explicite de ta part.

Les plus grandes prises de conscience ont souvent lieu quand on peut avoir un regard extérieur sur soi.

BONUS N°3 : UN SUIVI PAR MAIL PENDANT 3 MOIS

Je m’engage à répondre à toutes tes questions sous 48h, pendant les 3 mois qui suivent le coaching. Il n’y aura plus le moindre doute dans ton esprit.

COACHING 100% individuel

Durant l’intégralité de ce coaching, tu seras exclusivement à mes côtés.

Je tiens à le préciser, car ce n’est pas toujours le cas. Il n’y aura aucun autre personne avec toi durant la séance, pour te permettre d’évoluer dans les meilleures conditions possible.

Je t’écouterai en permanence, afin que tu sois considéré à ta juste valeur.

Plutôt que de te battre avec 3 autres personnes pour avoir l’attention dont tu as besoin…

Je te motiverai à passer à l’action, en te transmettant toute mon énergie.

Plutôt que de trouver ta motivation auprès d’un groupe qui n’en a rien à faire de toi.

Je te rassurerai après chaque rencontre, pour booster ton estime de toi.

Plutôt que de perdre confiance en toi, si tu vois que certains font mieux que toi…

J’analyserai en permanence ce que tu dis, pour ne rien laisser passer.

Plutôt que d’être écouté la moitié du temps par un coach qui ne peut pas être partout à la fois.

une analyse de qualité

Tu auras le minimum vital pour être coaché efficacement : un micro-cravate ultra discret.

Si je n’entends pas ce que tu dis, comment est-ce-que je pourrais savoir ce qui te pose vraiment problème ?

J’écouterai en direct chacun de tes mots, tout en prenant des notes pour ne rien oublier.

Si je le juge nécessaire, j’aurais aussi une caméra pour filmer discrètement ton interaction de A à Z.

Tu pourras ainsi voir tes erreurs juste après avoir abordé, ou tranquillement derrière ton PC.

dans la ville de ton choix : PARIS / LYON / Strasbourg

AVEC TON COACH : FLORENT

Ancien grand timide, j’ai vécu pendant plusieurs années terrifié à l’idée de parler à une fille.

Un jour j’en ai eu marre d’être rongé par les regrets et j’ai décidé de prendre le contrôle de ma vie amoureuse.

Après avoir abordé plus d’une centaine de filles dans la rue, j’ai pris confiance en moi, tout en améliorant mes compétences sociales.

Depuis, j’aide chaque semaine des hommes à surmonter leurs peurs pour enfin faire de belles rencontres.

 

Comment se déroule la réservation ?

l

1. Le formulaire

Tu devras répondre à un ensemble de questions pour que j’en sache plus sur toi. Je pourrais ainsi te dire si je suis en mesure de t’aider.

2. Prise de contact

On discutera de ta situation au téléphone. Après avoir identifié ton véritable problème, je te proposerai une formule adaptée à tes besoins.

R

3. Sans engagement

Tu seras ensuite libre de faire ton propre choix, en prenant un coaching avec moi ou non. L’appel téléphonique ne t’engage en rien.

JE SOUHAITE ME FAIRE RAPPELER

Ou obtenir des informations supplémentaires.

Quelques témoignages

Alexis, entrepreneur de 24 ans

« J’ai pu plus facilement passer à l’action, plus facilement aborder des filles. 

J’ai appris des capacités relationnelles avec les filles.

Pas besoin d’être super charismatique ou confiant pour faire des approches. »

Kevin, étudiant de 21 ans 

 « Tu essayais toujours d’analyser au maximum ce que tu pouvais. Tu étais là derrière à me pousser.

Ce qui est cool, c’est que je sais ce que je pourrais travailler pour la prochaine fois.

Tu as ce côté humain aussi. Tu me parles, tu me rassures et tu me mets super à l’aise. »

Pierre, ingénieur de 25 ans

« Comme tu m’écoutais, tu savais quoi me dire pour la prochaine fois. Tous les coachs ne le font pas.

Ça m’a fait du bien de me faire une piqûre de rappel comme quoi les filles peuvent être cools.

C’est vraiment bien qu’on soit tout seul, c’est facile de te parler. Tu parais accessible, comparé à d’autres. »

Christophe, dans le marketing, 26 ans 

 « J’ai eu le numéro de filles qui me plaisent vraiment

Je m’attendais pas à progresser autant. J’avais un problème pour revoir les filles et on a travaillé spécifiquement dessus.

En l’espace de deux interactions tu m’as ressorti des choses que j’avais pris des mois à voir. »

Jacques, médecin de 28 ans

« J’avais peur de passer pour un harceleur, de me prendre un gros rejet.

La plupart du temps les filles réagissent bien, elles disent merci ou on continue la conversation.

J’avais beaucoup d’appréhension mais au final j’ai réussi à faire de belles rencontres. »

tout le monde passe à l’action

« J'avais la boule au ventre, mais au fil des interactions, ça se passait de mieux en mieux. J'étais beaucoup plus décontracté et ça se sentait. »

« Avant de venir te voir, j'avais encore beaucoup la peur d'aborder. Sur cette dernière séance, j'ai abordé beaucoup de filles. Je me sens totalement décoincé avec les filles. »

« On se dit tout le temps "faut se lancer". Prendre l'engagement un jour, une date, ça aide soit à s'y remettre, soit à progresser et dépasser certaines barrières qu'on avait. »

certains ont des rencards juste après

d’autres finissent même en relation

TU HÉSITES ENCORE ?

N’hésite pas à me faire part de ta situation par téléphone si tu as le moindre doute. Cela ne t’engage bien sûr en rien ! 

Après, tu vas peut-être me dire que tu peux le faire seul…

Alors certes, c’est vrai.

Mais combien de temps est ce que tu vas encore attendre avant de passer à l’action ?

Quand je suis allé dans la rue la première fois pour aborder une fille, je n’ai strictement rien fait. Je me suis simplement trouvé une centaine d’excuses pendant 3h d’affilées.

Le lendemain après-midi, j’y suis retourné rempli de motivation. Le scénario identique s’est reproduit, une fois de plus.

Au final, il m’a fallu plus de 6 mois pour aborder la toute première fois… dans une Fnac.

Ma galère ne s’est pas arrêtée là.

Ce qui suit n’est pas très glorieux, mais ça te motivera sûrement à faire mieux que moi.

Durant les deux années et demie qui ont suivi, j’ai seulement fait 60 rencontres dans la rue. J’en faisais bien sûr d’autres en soirée, mais ça ne comptait pas vraiment pour moi.

La raison est simple : comme tout le monde, j’ai connu de nombreux échecs par manque d’expérience.

Chaque râteau était un obstacle de plus à surmonter pour me forcer à repasser à l’action. La motivation n’étant plus présente, je restais parfois plusieurs mois dans ma zone de confort.

La confiance en soi étant un muscle qui s’entretient, je perdais à chaque fois l’expérience que j’avais eu tant de mal à développer.

Lorsque je repassais enfin à l’action, j’avais l’impression de repartir de zéro.

Le jour où j’ai définitivement surmonté ma peur de l’approche, j’ai réussi à aborder 60 filles de plus en moins de 3 semaines (alors que je sortais peu).

Aujourd’hui, je suis capable de faire la même chose en l’espace d’un weekend seulement (même si je préfère saisir les occasions du quotidien).

Le pire dans l’histoire, c’est que j’aurais pu abandonner plus d’une fois.

Je me suis pris plus de 50 râteaux avant d’obtenir mon premier numéro. J’avais beau faire des efforts, rien ne changeait. En réalité, je faisais tout simplement des erreurs de débutant, très difficiles à identifier soi-même.

Le genre d’erreur que je suis maintenant capable de voir dès la première approche. Le genre d’erreur que je vois absolument à chacun de mes coachings.

Avec du recul, j’aurais pu éviter 3 ans de galère si j’avais laissé mon ego de côté, en acceptant de me faire accompagner.

Ça me semblait cependant « ridicule » de me faire aider pour une chose pareille.

Au final ce qui était surtout ridicule, c’était de passer chaque jour à côté de ma vie amoureuse…

C’est aussi pour cette raison que je crois profondément en ce coaching.

Chaque semaine, je permets à une poignée d’hommes d’obtenir des résultats que j’ai pris plusieurs années à obtenir.

Pour tout t’avouer, à mes débuts j’étais souvent jaloux de voir leur évolution beaucoup plus rapide que la mienne.

Aujourd’hui je ressens une profonde gratitude permettant aux autres de gagner un temps précieux qu’ils n’ont plus le luxe de perdre.

GARANTIE SATISFAIT OU JE T’OFFRE UN SECOND COACHING

Même si ça doit me prendre plus de temps, je m’engage à transformer ta vie amoureuse !
Si tu ne passes pas à l’action, je t’offre une séance supplémentaire gratuitement. 

FAQs 

Foire aux questions

None
Est-ce qu'il y a une limite d'âge ?

J’ai déjà coaché des hommes allant de 18 à 45 ans.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les femmes plus âgées sont souvent plus réceptives dans la rue.

Quand la première séance aurait-elle lieu ?

Tout dépend du nombre de réservation et de mes disponibilités. En général, la séance a lieu dans les 14 jours suivant la réservation.

Si tu as un emploi du temps chargé ou flexible, on peut s’arranger pour trouver un moment dès que tu connais tes disponibilités.

Est-ce qu'il est possible de faire un coaching pendant un weekend complet ?

Oui bien sûr !  Cela peut notamment être utile si tu viens de loin.

Est-ce qu'il est possible de payer en plusieurs fois ?

Oui, tu auras la possibilité de payer en 3 fois si tu le souhaites.

Est-ce qu'il est possible de se faire rembourser ?

Après ta réservation (paiement effectué), si tu annules la première séance, un acompte correspondant à 25% du montant total sera retenu sur la somme à rembourser.

Toutes les autres séances non effectuées pourront être intégralement remboursées.

Copyright © 2018 – Tous droits réservés – CGV

Le guide pour vaincre ta timidité

Le guide pour vaincre ta timidité


- Comment  enfin sortir de ta zone de confort 

- La bonne mentalité pour agir plus facilement

- Comment j'ai vaincu ma propre timidité

 

Merci pour ta confiance !

Le guide pour aborder des filles

Le guide pour aborder des filles


- Comment oser aborder une fille (spécial timide)

- Faire bonne impression (et captiver la fille)

- Gérer n'importe quel conversation (sans avoir de blanc)

- Comment donner envie à la fille de nous revoir

You have Successfully Subscribed!

Le guide pour aborder la 1ère fois

Le guide pour aborder la 1ère fois


- Comment s'échauffer pour être prêt à aborder

- L'exercice étonnant pour faire sa première fois

- Obtenir son premier numéro (sans prendre de risque)

 

Merci pour ta confiance !

Où est-ce que je dois t'envoyer ça ?

Merci pour ta confiance !